Système bancaire ouvert : qu’est ce que c’est ?


Divers /

Plusieurs domaines des affaires ont connu une révolution grâce aux progrès considérables des technologies de l’information et de la communication. Au nombre de ceux-ci figurent les avancées du domaine bancaire comme le système bancaire ouvert. En quoi consiste ce système et quel est son impact sur le marché des échanges financiers ?

Qu’est-ce que le système bancaire ouvert ?

En pratique, ce système consiste à ouvrir le système bancaire. Il permet aux clients de déplacer leurs comptes depuis différentes plateformes. En plus, il facilite la migration vers d’autres institutions en standardisant le processus. Pour en voir plus, consultez ce site. Il représente l’entrée définitive du secteur dans l’ère moderne et le placement de l’utilisateur au centre, lui donnant le contrôle de ses données. Il augmente la génération d’affaires et stimule la compétitivité du secteur. Il impacte directement les banques, les fintechs et les autres entreprises liées. En pratique, le système bancaire ouvert est la possibilité pour le consommateur de gérer son compte et ses services de manière unifiée. Ce système fonctionne même si chaque produit appartient à un établissement différent.

La promesse d’un système bancaire ouvert

Ce système qui se focalise sur des réseaux plutôt que sur la centralisation est un moteur d’innovation dans le secteur bancaire. Cela peut aider les clients des services financiers à partager en toute sécurité leurs données financières avec d’autres institutions financières. Les API bancaires ouvertes facilitent le processus consistant à passer de l’utilisation du service de compte courant d’une banque à celui d’une autre. Les clients finaux auront de meilleures options pour décider des produits financiers dont ils ont besoin. C’est le cas par exemple pour un nouveau compte d’épargne qui gagnerait un taux d’intérêt plus élevé que le compte d’épargne actuel. Au-delà des risques, la banque traditionnelle est abandonnée au profit de la banque ouverte. L’entrée d’institutions plus petites et non traditionnelles prêtes à rivaliser sur le marché ajoute du nouveau. Les structures qui s’adapteront aux nouvelles technologies réussiront mieux à long terme plutôt que ceux qui maintiennent le statu quo.