Dans quels cas peut-on prétendre aux indemnisations pour son habitat ?


Divers /

Les cas de sinistres d’une maison sont assez nombreux, mais bien répertoriés chez les assurances. D’ailleurs, elles ont des cas de sinistres obligatoires dans leur registre et d’autres sont ajoutés par l’assureur. Quels sont les cas alors qui nécessitent une indemnisation en cas de dommages liés à la maison ?

Le cas d’un cambriolage

Lorsque vous êtes cambriolé, il vous est recommandé de soumettre la description du drame et l’inventaire des objets volés ou endommagés ou consultez le site pour voir les cas d’un sinistre. Une fois la liste soumise à l’assureur, le délai de trois mois est enclenché pour l’indemnisation. Celle-ci est aussi soumise à la clause de la garantie « maison complète ». Quand il s’agit du vol, sur la liste doit être adjoint la déclaration de vol et le récépissé du commissariat deux jours après le forfait. C’est seulement dans ce cas que peut prétendre le souscripteur à des indemnités après un cambriolage.

Le cas des intempéries

Cette clause contient le délai d’indemnisation de 30 jours lorsque le sinistre touche les composantes de la maison (verre, bois, tuyauteries,etc.) et cela par le fait des intempéries. Pour se faire dédommager, l’assuré devra fournir une preuve d’un coup raisonnable. Il devra ainsi fournir, les justificatifs de la valeur des objets. La déclaration ne doit pas excéder le délai de 5 jours passé le sinistre et elle peut se faire par téléphone sur internet ou physiquement en agence. Sauf cas de présentation à l’agence, le souscripteur doit se munir d’une lettre de recommandation et de l’accusé de réception.

Le cas des catastrophes naturelles

Ce cas est essentiellement celui d’une période compris entre 30 et 60 jours après une décision conjointe de la justice compétente. Les conditions de remboursement après une catastrophe naturelle sont invoquées dans le Journal officiel. Cela signifie que ce n’est pas tout dommage causé par une catastrophe naturelle qui nécessite une réparation. La déclaration doit être rendue à l’agence 5 jours après le sinistre ou 10 jours après l’annonce officielle dans le journal. Une fois cela fait, l’assuré pourra jouir des réparations qui lui sont dues.