Aux Etats-Unis, des manifestants brûlent des masques de protection.


International /

Dans la lutte contre la propagation de la Covid-19, le port de masque est très important. Les restrictions, également, sont capitales. Mais ayant vraisemblablement marre de la Covid-19 et de ses restrictions certains habitants de l’Idaho, aux États-Unis, ont organisé une manifestation.

Les faits

Pour exprimer leurs Ras-le-bol face aux restrictions liées à la pandémie de covid-19 en centaine d’habitants de l’Idaho sont sortis dans les rues. C’était ce samedi.

Lors de cette sortie, ils ont brûlé des masques de protection devant le Capitole de l’État, à Boise, rapporte The Guardian. La scène montrant des masques de protection brûlée a été filmée par des journalistes. Le message est donc clair. Ces manifestants protestent contre les mesures de restriction prises afin de freiner la propagation du coronavirus.

Sur les images, on peut voir des hommes et femmes jetées dans un tonneau dans lequel est allumé un feu, des masques de protection. Un opposant explique l’acte. Il affirme : « Les gens doivent se rendre compte que nous sommes ici aujourd’hui pour freiner le gouvernement, pour rétablir notre forme républicaine de gouvernement. »

Le port du masque n’est pourtant pas obligatoire dans l’Idaho.

Ces faits sont encore plus surprenants puisque le port de masque n’est pas obligatoire dans l’Idaho. On se demande donc pourquoi ces manifestations. Dans l’Idaho, le port de masque n’est imposé que sept comtés et onze villes. La ville dans laquelle se sont déroulées les manifestations ne fait pas partis des villes où le port de masque est obligatoire. Il s’agit en effet de la ville de Boise. Dans cette ville, le maire encourage simplement les habitants à porter un masque, mais ne les y oblige pas.

Les restrictions et le port de masques restent quand même d’une importance capitale pour freiner la propagation du virus.